28.2.11

un tout de rien


Une brindille en lambeaux, deux poussières, une branchette en fleurs toute grillée par la neige, une crotte de lapin, une feuille de chêne perdue.
Deux couleurs, deux verts aux extrêmes de ma palette.
Une famille de petits riens réunie dans un nuage de pointillés en marée montante.
Je cherche autour des pluies battantes.


A twig in tatters, two dust, a sprig of flowers all grilled by snow, a rabbit turd, an oak leaf lost. 
Two colors, two extremes of the green palette. 
A family of small things brought together in a cloud of dots in incoming tide.
I seek around driving rains .

27.2.11

avenue du bonheur
















Elle est entièrement à refaire, des sols aux plafonds.
Il n'y a pas de cuisine, tout juste un évier sans intérêt.
Le jardin est en friche.
Les céramiques de la salle de bain sont vertes.
Ce n'est pas une belle maison, non, c'est une maison "à potentiel"...
mais pourquoi donc, c'est celle là qui nous a tapé dans l'œil ?


It is completely redone, from floor to ceiling. 
There is no kitchen, just a sink without interest. 
The garden is fallow. 
The ceramics of the bathroom are green. 
This is not a nice house, no, it's a house "with potential" ... 
but why is this one that has caught our eyes ?

24.2.11

un ailleurs
















Une nouvelle fois à la recherche de notre nouveau nid.
Trois jours de visites de maisons à Nantes.


Once again looking for our new nest. 
Three days of houses views in Nantes.

23.2.11

belles pages
















Je n'arrive pas à ressortir les mains vides d'une librairie.
Je n'essaie pas vraiment non plus, c'est au dessus de mes forces.
Ces jours ci, j'ai craqué pour ces trois jolis albums.
J'aime beaucoup la façon qu'ont les trois auteurs de traduire par le dessin, les fleurs, les feuilles, les tiges et les pétales.
Vous aurez peut être reconnu, dans l'ordre :
Le petit chaperon rouge illustré par Ilya Green chez Père castor, collection les classiques.
papa maman bébé de Anaïs Vaugelade chez L'école des loisirs.
Le petit homme et Dieu de Kitty Crowther chez Pastel.


I can not get out empty handed from a bookstore. 
I really do not try either, is beyond my strength. 
These days, I fell for these three beautiful albums. 
I love the way how three authors translate by drawing flowers, leaves, stems and petals.

22.2.11

Trois fois beaucoup
















De Emma, j'ai reçu une grande enveloppe, et dedans, des napperons ronds, des mini napperons, des napperons rectangulaires, de quoi explorer le napperon en tant que support à dessin.
Je suis toujours très intimidée par un papier trop précieux, un carnet trop joli.
Les napperons me rassurent, ils sont jetables, dans l'idée.
C'est très libérateur pour moi.
Pour Emma, j'ai posté une grande enveloppe.


From Emma, I received a large envelope, and inside, round doilies, mini doilies, rectangular doilies, enough to explore doilies as a drawing medium. 
I am still very intimidated by too precious paper, a notebook too pretty. 
Doilies reassure me, they are disposable, in the idea. 
It's very liberating for me. 
To Emma, I posted a large envelope.

21.2.11

trop loin

















Je sais que tu es bien loin d'ici.
Je sais que sur ton île, tu n'as pas de fil à la patte.
Je sais que tu ne viendras pas t'allonger auprès de mon arbre pendant plus deux semaines.
Tu m'as dit que mes pluies battantes étaient tes préférées.
Tu m'avais dit, il y a plus longtemps, que j'étais la reine des sous bois.
Tu me manques, en fait.


I know you're so far away. 
I know that on your island, you have no strings attached. 
I know you will not come lie down beside my tree for two weeks. 
You told me that my driving rain were your favorite. 
You told me there longer, I was the queen of undergrowths. 
I miss you, actually.

20.2.11

une petite explication
















Mais comment tu fais ?
C'est plutôt simple,
avec de l'encre à l'eau, que j'ai mélangées, j'ai fabriqué différents bains de couleur.
Ensuite j'ai baigné rapidement les napperons un par un dans l'eau colorée.
Il faut faire attention à ne pas déchirer le fin papier en sortant le napperon de la couleur.
Il vous faut avoir préparé une couche épaisse de papier essuie-tout sur laquelle vous déposez le napperon dégoulinant à plat.
Maintenant, il faut laisser sécher, c'est tout.
Le plus difficile finalement, c'est de réussir à se détacher complètement les doigts et les ongles en gardant l'exclusivité d'une semaine de vaisselle !
Je me sers des napperons pour dessiner dessus pas pour y placer des muffins, je ne pense pas que l'encre soit alimentaire.
Si vous vous lancez dans l'aventure de la teinture de napperons, montrez moi le résultat !


But how are you doing? 
It's rather simple, 
with water-based ink, which I mixed, I made various baths color. 
Then I bathed quickly placemats one by one in the colored water. 
Be careful not to tear the thin paper leaving the mat color. 
You need to have prepared a thick layer of paper towel on which you place the napkin dripping flat. 
Now, let dry, that's all. 
The hardest finally, is to succeed in completely wash your fingers and nails, keeping the exclusivity of a week of dishes! 
I use placemats just to draw on through not for the placement of muffins, I do not think the ink is alimental. 
If you embark on the adventure of dyeing mats, show me the result!

19.2.11

un vœux






























Comme une envie de siffler dans la rue.
La promesse d'une fin d'hiver pas si loin.
Du bleu, de jaune, beaucoup.
Un seul rayon de soleil qui réussit à percer le gris.


As an urge to whistle in the street. 
The promise of a late winter not so far. 
Blue, yellow, very much. 
A single ray of sunlight that managed to pierce the gray.

18.2.11

du fil à retordre




























Je réfléchis.
J'aime bien.


I am thinking.
I like it.

17.2.11

napperons teints

















Je cherchais des napperons de couleurs,
et comme la plupart est blanche,
je les ai teints avec amour.

I was looking for colored doilies, 
and like most is white, 
I have dyed them with love.

16.2.11

avant après


J'ai entendu récemment, à la radio je crois, que Pierre Bonnard allait dans les musées avec sa palette et ses pinceaux pour retoucher ses tableaux alors qu'ils étaient exposés.
Il devait considérer que ses tableaux n'étaient jamais finis.
J'aime bien cette anecdote.
Parfois dès le premier geste, je vois que j'aurais du le retenir mais je continue.
Ce n'est pas mon truc l'inachevé, je préfère de loin le "raté".


I heard recently on radio, I think, that Pierre Bonnard was going to museums with his palette and brushes to retouch his paintings when they were exposed. 
He was considered that his paintings were never finished. 
I like this story. 
Sometimes the first act, I see I should have stop it but I continue. 
Unfinished is not my cup of tea, I much prefer the failure.

15.2.11

a gagné
















Framboise, la main innocente a choisi de te faire gagner les valentines d'hier.
J'attends maintenant ton adresse postale pour les faire voyager jusqu'à toi.
Je vous remercie de tous vos messages, il me reste encore quelques valentines, elles finiront bien par réapparaître un jour...


Raspberry, innocent hand chose you to save the valentines yesterday. 
Now I'm waiting for your mailing address to make them travel to you.
Thank you for all your messages, I still have some valentines, they will eventually come back one day ...

14.2.11

valentine
















Une maison cossue amoureuse d'un appentis bancal.
Elle se serre contre lui quand le vent de l'hiver souffle dans leurs gouttières.
Et quand vient le printemps, leurs façades se couvrent de bourgeons.
L'été voit leurs fenêtres ouvertes sur les prés fleuris.
Les conserves de haricots garnissent leurs étagères quand les feuilles commencent à rougir.
L'un sans l'autre, ils ne serraient que ruines depuis longtemps.

Je les offre à l'un(e) d'entre vous qui me laissera un commentaire aujourd'hui.


An opulent home in love with a lean wobbly. 
It presses against it when the wind of winter blows in their gutters. 
And when spring comes, their facades are covered with buds. 
The summer sees their open windows on the flowery meadows.
Canned beans adorn their shelves when the leaves start to blush.
One without the other, they shook in ruins long ago.
 

I offer them to one (e) of you who leaves me a comment today.

13.2.11

en attendant demain
















Dans cette enveloppe,
deux petites m....  oups, je n'ai rien dit, qui font un tout.
Un petit quelque chose à voir et à gagner demain par tirage au sort.
Il suffira de me laisser un commentaire demain.
Passez un bon dimanche !
Moi, je suis invitée à déjeuner alors je file !


Within this envelope, 
two small h.... oops, I didn't say anything, which make a whole. 
A little something to see and win tomorrow by drawing lots. 
Suffice it to leave me a comment tomorrow. 
Have a good Sunday! 
I am invited to lunch, so I'm off!

12.2.11

couac paf !
















Je n'avais caché aucun tirage au sort sous mes cubes en bois,
mais vous m'en avez donné l'idée dans certains commentaires.
Alors j'ai décidé d'organiser un tirage au sort de la saint Valentin.
Un petit quelque chose sur lequel je travaille aujourd'hui et qui fonctionne en deux parties, l'un sans l'autre ah non, blablabla, seul pas possible et blablabla.
Donc je tirerai au sort le nom de l'un(e) d'entre vous qui aura laissé un commentaire le lundi 14 février.
Voilà, c'est dit, maintenant, je suis obligée de terminer le petit quelque chose...


I did not hide any draw under my wooden blocks, 
but you gave me the idea in some comments. 
So I decided to organize a Valentine draw. 
A little something I'm working on today and which works in two parts, one without the other Oh no, blahblah and can not alone, blahblah. 
So I will draw by lot the name of one (e) of you who have left a comment on Monday, February 14. 
Well, that is said, now I am forced to conclude that little something ...

11.2.11

un - six
















Mon premier jeu de cubes est fini.
Chacune des faces a bien voulu accueillir une de mes obsessions graphiques de l'hiver.
Quelles mains joueront avec ?


My first set of wooden blocks is finite. 
Each face has kindly agreed to host one of my winter graphic obsessions. 
Which hands will play with it ?