14.2.11

valentine
















Une maison cossue amoureuse d'un appentis bancal.
Elle se serre contre lui quand le vent de l'hiver souffle dans leurs gouttières.
Et quand vient le printemps, leurs façades se couvrent de bourgeons.
L'été voit leurs fenêtres ouvertes sur les prés fleuris.
Les conserves de haricots garnissent leurs étagères quand les feuilles commencent à rougir.
L'un sans l'autre, ils ne serraient que ruines depuis longtemps.

Je les offre à l'un(e) d'entre vous qui me laissera un commentaire aujourd'hui.


An opulent home in love with a lean wobbly. 
It presses against it when the wind of winter blows in their gutters. 
And when spring comes, their facades are covered with buds. 
The summer sees their open windows on the flowery meadows.
Canned beans adorn their shelves when the leaves start to blush.
One without the other, they shook in ruins long ago.
 

I offer them to one (e) of you who leaves me a comment today.

25 commentaires:

Emma a dit…

Une seule et même maison, en fait!
De l'avantage de se coucher tard... Sans que je l'aie vu venir, on est déjà le 14!

Framboise a dit…

Magnifique, encore une fois! Elle me fait déjà rêver, cette maison!

armandetlouise a dit…

Tres beau les dessins sont si delicats

l'Ange Mimosa a dit…

c'est trop joli, et l'histoire qui va avec ... j'adore !

ktl a dit…

ton blog étant une de mes révélations/ coup de coeur récents, je joue et je commente !

Anne et ses garçons mangeurs de chips... a dit…

Ces deux jolies petites maisons se complètent parfaitement: les couleurs s'accordent, leurs dessins forment un tout. La petite prend appuie sur la plus grande, elles se soutiennent l'une et l'autre. C'est le bonheur et l'harmonie.
Joyeuse fête de la Saint-Valentin!

Zelda a dit…

J’adore aussi ces petites maisons colorées, et je joue aussi avec vous !
C’est la maison des amoureux ? Bises

maud a dit…

cela fait quelques semaines que j'ai découvert ton univers... si poétique... c'est toujours magnifique.

Séverine a dit…

J'ai découvert ce blog il y a quelques jours à peine et je suis tombée sous le charme ... Cette histoire de maisons m'émeut étrangement! la journée sans doute...

Anonyme a dit…

Moi je n'ai pas de blog perso , juste une voyageuse...votre blog est une des haltes obligatoires et c'est à chaque fois un enchantement. Je reve d'avoir des montagnes de vos petits assemblages/dessins/collages sur ma cheminée! Alors si je suis tirée au sort: YOUPIYA!
Vir*

Papillon a dit…

Me voilà aussi !

saramo a dit…

On est bien le 14... J'ai mis mon alarme de portable! (non je plaisante)... j'en avais pas besoin, je suis là. Les images sont belles et les maisons aussi. Les couleurs sont vives comme les rayons du soleil d'aujour'dhui: une réussite. xxx Joyeuse St Valentin l'amoureuse des belles choses.

Annoushka a dit…

Vais-je être tirée au sort pour gagner ces maisons "in love" (comme moi avec ce blog :). Mais ça n'arrive jamais...

Anonyme a dit…

Coucou

coup de coeur pour tout ici, de la poésie et du regard qui change tout. Mois aussi je joue.

Alexandra

lespommettesduchat a dit…

Je suis là au rendez-vous !!!
Qui sera l'heureuse Valentine ?

Madame Alfred a dit…

Finalement, je n'ai pas oublié . Jolis mots, jolie maison, joli appenti, blottis dans les jours Venise.

milie a dit…

J'adore, depuis quelques temps déjà je guette, les maisons, les oiseaux, la nature... la poésie et la délicatesse...

Anonyme a dit…

On dirait que ce serait ma maison...et que j'y entendrais le souffle du vent, et la caresse du soleil. Jeanne

Bruce a dit…

May this special blog bring me a litlle house. And then I may find a Valentine.

Rush Poppy a dit…

Un doux poème.

Anonyme a dit…

L'anagramme de MAISON, AIMONS bien sûr.
Comme j'aime vos maisons!

Béatrice a dit…

Unedeux petites maisons que je verrais bien dans la mienne!
Alors je tente ma chance!

Dominique a dit…

J'aimerais bien avoir de la chance aujourd'hui ou plutôt demain ! Bisous

gelinotte a dit…

c'est trop bo !

côté dilettante a dit…

je découvre ton blog et je m'y sens bien
j'aime beaucoup ton univers

Enregistrer un commentaire