19.8.11

instantané d'arrosoirs
















Je voulais leur envoyer des polaroids,
mais ils sont restés tout blancs.
Je voulais leur envoyer un petit bout du jardin pendant la traversée d'août,
mais il refusait d'apparaître.
Alors, j'ai pris mes pinceaux et mes couleurs,
et j'ai peint des polaroids,
pas tout à fait ceux que je voyais,
non,
mais ceux que je voulais voir.


I wanted to send them polaroids, 
but remained all white. 
I wanted to send them a small piece of the garden during the crossing of August 
but it refused to appear. 
Then, I took my brushes and colors, 
and I painted polaroids, 
not quite the ones I saw, 
not, 
but those, I wanted to see.


4 commentaires:

Sophie a dit…

Aaahh j'adore !
J'ai toujours une vraie tendresse pour les polaroïds mais là... là vraiment ils sont fabuleux !!!

Marie-France a dit…

c'est fantastique. quelle inventivité, c'est beau et poétique et tellement doux. j'ai l'impression que cette nouvelle maison est très inspirante ;)

lililila a dit…

Une belle idée !! Très jolie !

Agnès a dit…

très beau! j'aime beaucoup!

Enregistrer un commentaire