29.1.12

trouble























Le week end chez mes parents a commencé avec quelques photos anodines de leurs petits bazars,
il y en a dans chaque recoin de la maison,
en petits tas plus ou moins disciplinés.
Je les ai photographiés avec tendresse car je les aime (les petits bazars et mes parents)
J'étais loin de m'imaginer que le dimanche en rentrant de la balade au cap coz,
on trouverait la maison complètement retournée,
fouillée par des cambrioleurs.


The weekend at my parents started with a few harmless pictures of their little bazaars, 
there are in every corner of the house, 
in small heaps more or less disciplined. 
I photographed them with affection because I love them (small bazaars and my parents) 
I didn't imagine that the Sunday after returning from the trip to Cap coz, 
we would find the house completely returned, 
ransacked by burglars.

6 commentaires:

sab a dit…

je suis triste de lire cette nouvelle !!! juste courage.

Framboise a dit…

Je m'enchantais d'évoquer le cap COz avec toi, et puis je lis la terrible nouvelle pour votre maison. Dis-moi que tu as retrouvé tous tes secrets et que les dégâts ne sont pas immenses. Je pense à vous.

gelinotte a dit…

zut, la tuile... pas trop de dégats j'espère ?

Dominique a dit…

J'aime bien le réveil "Notre Temps" !

Emma a dit…

Oh flûte...! (Il y en a de plus en plus autour de moi, des cambriolages; c'est flippant...)

Alors, pour te faire sourire... En regardant les photos, juste les photos, je me demandais: "J'ose ou j'ose pas lui dire qu'elle a une vraie table de nuit de grand-mère?..."!

McdsM a dit…

C'est difficile, je suppose. On pense bien à vous.

Enregistrer un commentaire