23.9.11

entre, la porte est ouverte








































Sur ma table de travail, il y a des mouchoirs en papier partout.
Le cerisier du jardin pleure des feuilles merveilleuses
et j'ai trouvé des glands géants dans les poches d'un pantalon avant de le glisser dans la machine.
Je viens de passer à la pharmacie,
c'était l'été.
Je vais essayer de me réjouir,
mais rien n'est moins sûr.


On my desk, there are tissues everywhere. 
Cherry tree cries wonderful leaves in the garden 
and I found giant acorns into the pockets of pants before sliding into the washing machine. 
I just go to chemist's, 
it was summer. 
I will try to rejoice, 
but nothing is certain.

6 commentaires:

Ellemme a dit…

Je les reconnais du premier coup d'oeil, les feuilles de cerisier, pour les avoir longtemps ramassées.. mais celui de mon enfance n'est plus, il a trop vécu!
Mais.. tu es malade, toi ou l'un des tiens?

Anonyme a dit…

Normalement je déteste l'automne et ses feuilles et tu dois savoir pourquoi mais là je trouve ça beau. Jojo

Kaylovesvintage a dit…

that looks so pretty
love your work& colors

lespommettesduchat a dit…

Magnifique toutes ces couleurs...

saramo a dit…

oh c'est super beau ces couleurs de feuilles... xx

lili's skies a dit…

Comme ca fait longtemps que je ne t'ai rendu visite...
Puisque la porte est ouverte...
J'espere que tu va bien, dans ton nouveaux chez toi, ton univers est ce que tu as au fond toi ou que tu sois...

Enregistrer un commentaire