29.7.11

les valses
















Il y a la valse des murs et celle ci est très agréable,
je pose, j'accroche, je cloue et puis, non, je change tout.
Les murs sont déjà tellement plein de trous que je n'y regarde pas trop.
Il y aura la valse des enfants, en août et celle là va être tellement douloureuse.


There is waltz of the walls and this one is very nice,
I put up, I hang, I nail and then, no, I change everything. 

The walls are already so full of holes that I did not look too much. 
There will be the waltz of kids, in august and there will be so painful.

27.7.11

douce impatience
















Je vais l’aimer ce bureau juste derrière la grande fenêtre de l’étage tournée vers le sud-est.
Je vais aimer avoir le ciel comme voisin de table,
je vais aimer m’y asseoir le matin pour tracer des pétales, les remplir de bleu ou de rose et les regarder sécher.
Il me tarde d’avoir à portée d’esprit mes couleurs, mes pinceaux et mes dix doigts.



I will love this desk just behind the large window upstairs facing southeast.
I will like to have the sky as a neighbor table,
I will love sit there in the morning to draw petals, fill it with blue or pink and look it dry.
I look forward to having my mind in range of my colors, my brushes and my ten fingers.

23.7.11

après une semaine
















Presque comme avant, comme à la maison, à la maison d’avant.
Mais en mieux,
les fenêtres ouvertes sur l’avenue du bonheur,
deux familles réunies autour d’une table sans avoir les assiettes sur les genoux,
les cousins qui font un off allong
és dans le jardin.
« Et bien, je l’aime bien votre maison, elle me plait. »
C’était rien dit comme ça et c’était tellement pour moi.



Almost as before, at home, at home before.
But at best,
open windows on the avenue of happiness,
two families together around a table without plates on their knees,
cousins ​​who make off laid in the garden.
"Well, I like it your home, I like it. "
It was nohingt said like that and it was so much to me.

19.7.11

au commencememt















Je ne sais pas très bien
si je m’approprie plus la maison
en arrachant des mauvaises herbes devant le muret qui donne sur l’impasse pendant toute la matinée,
en sortant les livres qui m’inspirent des cartons
ou en cueillant un brin de pois de senteur sur un angle d’herbes folles à deux pas de la maison.
J’ai réussi à faire les trois aujourd’hui.
Il est arrivé, le commencement.


I do not know very well
if I appropriate more home
by pulling weeds in front of the wall overlooking the deadlock throughout the morning,
leaving boxes the books that inspire me
or by picking a sprig of sweet peas in an arc of weeds close to the house.
I managed to do all three today.
It has happened, beginning.

17.7.11

purée !

















C’est l’histoire du presse purée qui n’était jamais dans aucun carton estampillé cuisine.
Le réchaud nous cuisait bravement des pommes de terre et des carottes du jardin pour régaler toute la famille de ma purée préférée, la purée pomme de terre carottes.
J’ai cherché dans la montagne de cartons qui était posée dans la cuisine, puis dans une autre montagne plus petite.
« Oh maman, tu peux laisser des gros morceaux dans la purée, s’il te plait ? »
« Oh que oui ! »
Demain, je trouverai peut être le presse purée avec les dessous de plat dans un carton de livres de poche.


This is the story of the potato masher that was never in any box stamped kitchen.
The stove cooked us bravely potatoes and carrots from the garden to delight the whole family of my favorite mashed potatoes, mashed potatoes with carrots.
I looked for in the mountain of boxes was placed in the kitchen, then into another smaller mountain.
"Oh mom, you can leave lumps in the mashed potatoes, please? "
"Oh yes! "
Tomorrow, I'll find the potato masher with the trivet in a box of books.

14.7.11

camper à la maison
















J’ai l’impression d’être un elfe de maison depuis hier midi.
Mais le résultat est là, ça sent moins le chien et ça sent plus le muguet synthétique.
On cuisine sur un réchaud de camping et quand les hirondelles nous réveillent le matin,
on réalise qu’on est sur un matelas gonflable.
J’ai bien aimé jouer à deviner l’heure qu’il était en observant les rayons du soleil voyager dans la maison.


I feel like an elf house since yesterday afternoon.
But the result is there, it smellss less the dog and it smells more synthetic lily.
We cook on a camp stove and when the swallows wake up us in the morning,
we realize
we are on an inflatable mattress.
I enjoyed playing guess what time it was by observing the sun's rays travel through the house.

13.7.11

ouf et merci
















La journée a été longue mais on l’a notre nouvelle maison.
Il y a beaucoup à faire, dedans, dehors, et de haut en bas.
Je savais qu’entourée de quelques un de mes objets chéris, je me sentirais déjà chez moi, en attendant nos meubles samedi.
Un cadre, un petit vase, un premier bouquet cueilli dans le jardin, un rayon de soleil couchant, il ne manque plus que les voix des enfants pour que cette maison soit vraiment la nôtre.

Et puis merci beaucoup de vos commentaires, vous aviez raison, tout s'est arrangé.


The day was long but we have it, our new home.
There is much to do, inside, outside and from top to bottom.
I knew that, surrounded by some of my cherished objects, I would feel at home already, waiting for our furniture saturday.
A frame, a small vase, a bouquet picked first in the garden, a ray of sun, it only needs the voices of children to the house is really ours.

And thank you very much for your comments, you were right, it all came together.

12.7.11

la douche froide
















« Tu es assise ? »
« Oui »
« On ne va peut-être pas pouvoir signer la maison demain chez le notaire »,
ça a commencé comme ça au moment même où les serviettes de plage étaient dans le sac et les sandales enfilées aux pieds.
Une histoire confuse d’oubli de papier indispensable, de notaire gêné au bout du fil, de vendeuse en furie et d’acheteurs (nous) déconfits.
Dans 24 heures, on devait pousser la porte de notre nouvelle maison à Nantes.
Et voilà que rien n’est moins sûr ce matin.


"Are you sitting down? "
"Yes"
"We're may be not going be able to sign the house tomorrow at the notary,"
it started like that just as the beach towels were in the bag and sandals strung on feet.
A confused story of forgetting critical paper, notary embarrassed on the line of angry seller and buyers (us) discomfited.
In 24 hours, we had to push the door of our new home in Nantes.
And now nothing is certain this morning.

10.7.11

une fleur sur la main
















Le petit vase n’a pas été vendu hier, comme je l’ai encore croisé ce matin, j’ai un peu  joué au marchand de tapis de vase et il a fini par devenir mien.
La mouette est revenue, dorénavant elle se pose dans la piscine posée au milieu du jardin, je crois qu’elle a perdu le nord car la mer est tout près.
J’ai essayé de souffler sur le petit nuage gris qui stagnait au-dessus de la tête de Jules mais je l’ai battu à la pétanque en essayant de perdre. 

Satanées bosses cachées sous les trèfles !


The vase has not been sold yesterday, as I have met it yet this morning, I played a bit of carpet vessel merchant and it became mine.
The seagull has returned, now it arises in the pool put in the garden, I think it has lost the north because the sea is very close by there.
I tried blowing on the little gray cloud that hovers over Jules 's head, but I beat him in the alley trying to lose. Pesky bumps hidden under the clover
!